Saint Malo/ Une journée à ...

Une journée à Saint Malo

5
(2)

Pour être exacte nous sommes arrivés le vendredi à 16h et nous sommes repartis le lendemain vers 15h30. À l’image d' »une journée à Lyon » que vous pouvez retrouver ICI, je vais vous faire un petit retour d’expérience et vous donner de bonnes adresses aussi, si un jour vous avez la chance de vous arrêter à Saint Malo. 

Je dis la chance car comment ne pas être charmé, ébloui par cette ville ; c’est magnifique !! Le bruit des vagues, le chant des mouettes, les odeurs des crêpes …

Pour commencer cette balade, juste un peu d’histoire et une date à retenir, le 17 août 1944 :  la cité était libérée après 10 jours de bombardements intensifs et incessants, détruite à 80 % à l’intérieur des remparts de la ville. Ces derniers, classés Monument Historique depuis 1921, sont restés intacts et l’intra-muros a été reconstruit presque à l’identique.

Où dormir ?

Nous sommes arrivés à notre hôtel « Quic en Groigne » (8 Rue d’Estrées, 35400 Saint-Malo) vers 15h30 pour déposer nos bagages. Je vous le recommande pour plusieurs choses ; la première, il est extrêmement bien situé, au cœur de la vieille ville fortifiée. On sort de l’hôtel et l’on se trouve à 30m de la plage du Mole

Ensuite parce que les propriétaires sont adorables et de bon conseil mais aussi parce que les chambres sont de qualité, propres et qu’il y a possibilité de réserver en amont une place de parking sous-terrain. Ils ont même été arrangeants en nous gardant la voiture jusqu’à 15h30 le lendemain alors que l’on avait quitté la chambre dans le matin. Et enfin, le prix, nous avons payé 160€ pour 4 personnes (le parking est compté dedans), sans les petits-déjeuners ; on a trouvé ça très correct en pleine saison. 

Une fois les bagages posés, nous avons pris un peu de hauteur et sommes allés sur les remparts long de 1,7kms, le symbole de Saint Malo, LA balade incontournable. Je peux vous dire qu’on en prend plein les yeux. Il y a plusieurs accès, 8 portes au total ; nous avons pris celui à côté de l’hôtel, la porte Saint Thomas.

On arrive sur les canons au Bastion de la Hollande, l’un des principaux édifices datant de 1674 pour protéger la ville des attaques. On a une vue imprenable sur la baie de Saint Malo avec l’île inhabitée du Grand Bé et le petit Bé juste à côté. On admire aussi la plage de Bon Secours et le fameux plongeoir de la piscine d’eau de mer, une de mes photos préférées de notre séjour. C’est idéal pour pique-niquer ou regarder le coucher de soleil, ce lieu est parfait. 

Nous aurions bien voulu voir Saint Malo sous un autre angle en allant sur Le Grand Bé mais le petit îlot rocheux n’était pas accessible à cause de la marée. Il est également connu pour abriter la tombe de Chateaubriand qui souhaitait poursuivre « sa conversation avec la mer »…

Nous avons donc continué notre route jusqu’à la tour Bidouane d’où l’on a pu observer le Fort National classé monument historique. Un bâtiment robuste en granit de Chausey édifié à la fin du 17e siècle par Vauban sur ordre de Louis XIV (avec 3 autres forts) pour faire front aux attaques et défendre la cité corsaire. 

On a poursuivi jusqu’à la tour Quic-en-Groigne puis on est descendu des remparts pour atteindre la plage de l’éventail (c’est en fait le commencement de la plage du Sillon longue de 3kms au moins ; si on avance cela devient la plage du Sillon donc puis de la Hoguette, de Rochebonne etc …).

J’ai beaucoup aimé photographier cet endroit avec les rangées de brise-lames, ces emblématiques troncs d’arbre plus ou moins grands, noircis par les années, enfoncés dans le sable depuis 200 ans ; ils cassent les vagues et atténuent les impacts sur les fortifications. D’ailleurs de gros travaux sont prévus pour en changer car trop usés par le temps et les vagues.

Nous sommes ensuite aller rejoindre nos parisiens préférés, ma tatie et mon tonton place de chateaubriand ; un endroit parfait où nous sommes revenus plusieurs fois durant ces deux petits jours. Ma fille a profité d’un tour du Caroussel malouin puis nous avons enchainé avec la visite en Petit Train pour une durée de 30 minutes ; c’est sympa comme tout ! Le départ se fait à l’esplanade Saint Vincent, c’est 7€/ adulte et 5€/enfant, on paye juste avant de monter dans le train, directement au chauffeur (plein d’humour d’ailleurs).  

Où dîner ? 

Une fois la balade terminée nous sommes allés chercher notre restaurant pour la soirée. Nous avons mangé dans une délicieuse crêperie « La Touline » (6 Pl. de la Poissonnerie, 35400 Saint-Malo), pensez à réserver ! Tout est très bon, les galettes sont faites avec des farines bio et ils sont à cheval sur les produits locaux. J’ai pu découvrir « la soubise » dans la galette paysanne, une compotée d’oignons au cidre ici, un régal. Et pour terminer, une crêpe au chocolat, le tout dégusté avec du bon cidre brut, on a goûté les deux, l’un bio et l’autre fermier et local, les deux étaient excellents. 

Pour digérer, nous avons raccompagné ma tante et mon tonton à l’« Hotel de L’Europe » (44 Bd de la République, 35400 Saint-Malo), très bon établissement aussi, devant la gare, ils y vont chaque année, le personnel est adorable ; mais je n’ai pas testé. C’est agréable et assez proche du centre finalement, on longe le port par l’avenue Louis Martin, c’est tout droit et on a pu assister au passage de plusieurs bateaux au récent Pont du Pertuis, un pont tournant qui relie l’avenue Louis Martin à Intra-Muros ; c’est marrant et sacrément bien pensé ! Il y a aussi de gros navires accostés et l’incroyable frégate corsaire « Etoile du Roy », réplique d’un navire de 1745, il me semble que l’on peut la visiter. Nous sommes revenus en centre pour profiter du spectacle son et lumière sur Jacques Cartier (grand explorateur Malouin) et d’un dernier verre dans les ruelles étroites pavées et animées. 

Où petit-déjeuner, bruncher ?

Le lendemain matin, j’avais repéré un endroit sur instagram : le « Cavoua Coffee » (3 Rue des Orbettes, 35400 Saint-Malo) m’avait tapé dans l’oeil ! Nous n’avons pas été déçus. C’est une jolie adresse, la déco est très sympa, c’est cosy et le serveur était vraiment agréable ; le service est assez rapide. Petit plus, la mousse de notre café est sculptée, ils font du latte Art très instagramable !!! Nous avons pris l’avocado toast avec ma soeur et un café latte, ma choupette des tartines et un chocolat chaud et mon petit mari, un granola bowl et un thé. 

Nous avons ensuite profité des magasins, la rue saint Vincent est très agréable, avec les boutiques de souvenirs, les biscuiteries, les vêtements ; nous sommes passés devant la cathédrale Saint Vincent. Bref, rien de tel que de se perdre dans les rues de Saint-Malo intramuros, flâner… surtout avec ce grand ciel bleu.

Pour un café ? 

Puis je voulais absolument aller boire un petit café dans ce lieu insolite le « Java café » (3 Rue Sainte-Barbe, 35540 Saint-Malo) ou « Café du Coin d’en Bas de la Rue du Bout de la Ville d’en face du Port » où règne une ambiance loufoque, décalée, assez incroyable, c’est à faire !

 

Où manger ? 

 

A midi, nous avons choisi la place chateaubriand pour son emplacement, c’est tellement vivant ! Nous avons mangé un moule frites à la « Brasserie des Voyageurs » (12 Pl. Chateaubriand, 35400 Saint-Malo). Rien à dire, le service est rapide et les assiettes sont copieuses. Nous étions en terrasse, mais c’est immense dedans et la décoration est très chouette. Bref le cadre était parfait, difficile de ne pas apprécier tout ça.

 

Notre séjour s’est terminé par une petite baignade sur la plage du Mole (l’eau était à 17 – 18°C autant dire que seuls mes mollets en ont vu la couleur hihi) ; on a pu lire un peu sur la plage et profiter des derniers instants ici avant de rejoindre notre destination pour une semaine, Lézardrieux à côté de Paimpol.

Où pour un verre ? 

Puis nous avons profité d’un dernier verre au café « La belle époque » (11 Rue de Dinan, 35400 Saint-Malo), la déco est très chouette, y’a une super atmosphère là-bas. Si vous avez entre 16 et 25 ans c’est le lieu pour faire la fête ! Il y avait une sacrée ambiance quand nous sommes rentrés la veille au soir ; on y est passé devant pour rentrer à l’hôtel, c’était à 50m. Notre âge se situant entre 39 et 46 ans … nous y sommes allés à 15h30 !!!

Pour les glaces, les gâteaux, nous n’avons pas testé mais j’avais eu des contacts sur Instagram qui m’avaient chaudement recommandé le « glacier Sanchez » (9 Rue de la Vieille Boucherie, 35400 Saint-Malo) ainsi que « Timothy » (7, Rue de la Vieille Boucherie, 35400, Saint-Malo) pour les glaces aussi et les gâteaux à l’américaine sur trois étages. 

Voilà, j’espère que cette escapade dans la cité corsaire vous a plu ! Je vous embrasse mes gourmands et à très bientôt pour de nouvelles “une journée à…”

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 5 / 5. Vote count: 2

No votes so far! Be the first to rate this post.

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Vous aimerez aussi

7 Commentaires

  • Reply
    Yann Damienne Chareton
    19 septembre 2021 à 11 h 14 min

    Tout à fait çà l’ambiance !!!! Bravo pour votre commentaire et Merci

    • Reply
      Ana
      19 septembre 2021 à 11 h 54 min

      Merci à vous d’avoir pris le temps de lire, belle journée !

      • Reply
        Ana
        19 septembre 2021 à 20 h 30 min

        c’est un régal !

  • Reply
    Vero-43
    19 septembre 2021 à 11 h 38 min

    Génial cette journée ça donne envie d’y retourner 😍 et j’ai bien rigolé pour le 15h30 🤣

    • Reply
      Ana
      19 septembre 2021 à 11 h 53 min

      hihi faut se rendre à l’évidence !!

  • Reply
    Christiane et Bernard VINOT
    21 septembre 2021 à 19 h 49 min

    Génial ce reportage plein de conseils et d’anecdotes ! nous y retournerions bien pour tester certaines adresses que nous ne connaissons pas. Belles photos quand on dit qu’il ne fait pas beau en Bretagne…..

    • Reply
      Ana
      21 septembre 2021 à 20 h 13 min

      Que de bons souvenirs. Merci ma tat’s de prendre le temps de lire ! Belle soirée

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.