33 ans, 30 ans, la fête des pères, 1 an de retraite (déjà ! ), autant de bonnes raisons excuses pour que mon père décide de nous faire vivre cette expérience gastronomique ! Merci papa (j’espère que tu n’auras pas à hypothéquer la maison !!), c’était magique ! 

Petite rétrospective… Dimanche 17 juin, on arrive sur les hauteurs de St bonnet, le ciel est dégagé comme jamais ! Au milieu de ce plateau d’herbes se trouve une superbe bâtisse (ayant obtenu l’Ecolabel) qui mélange harmonieusement la pierre, le verre et le métal. On dirait que ce restaurant a toujours été là alors qu’il n’est construit que depuis 2005. L’accueil est vraiment chaleureux ; à peine le temps de s’installer que le Chef est déjà en salle pour nous saluer. Régis Marcon est sans aucun doute un chef qui a su rester simple et accessible malgré son succès. En toute sympathie, il prend le temps de venir vous voir avant et pendant le repas, d’apporter lui même votre plat s’il se trouve être là au moment du service. Inspiré par la nature, les herbes sauvages, les champignons…cet homme du terroir nous a fait vivre une balade « Vellave »  qui fût bien au delà de mes espérances !

C’est la première fois que j’allais dans un restaurant trois étoiles et je l’ai vraiment vécue comme une parenthèse enchantée ! Ces moments rares où l’on est émerveillé par tout bref, des moments que l’on oublie jamais !

Quelques photos …

 

La vue de la salle du restaurant et le Chef Régis Marcon qui m’a fait l’honneur d’une photo.

 

Le cadre et l’accueil font également de ce lieu un restaurant d’exception…

Une des nombreuses mises en bouche

Petits pois et mousserons – trois crustacés et petits pois frais dressés en petite salade amusante, petit beignet aux mousserons

La caille et cerises – La dodine de caille au foie gras parfumée à la marjolaine, marmelade de griottes.

Le lapin fermier – Composé de lapin au serpolet, chutney de girolles et abricots à la gentiane, des légumes du moment.

Un impressionnant plateau de fromages…

Christophe Gasper est le talentueux Chef pâtissier ; il nous propose ses douceurs avec les chauds, les glacés et les pâtisseries à choisir selon notre gourmandise.

Le dessert tout chocolat – Une tarte soufflée chocolat, un gâteau chocolat verveine, une mousse au chocolat et un sorbet verveine

Les fameux carrés de chocolat au praliné de cèpes, une spécialité de la maison servie avec le café…inoubliable ! Les p’tits sucres en forme de cèpes sont à croquer aussi !

Bouquet final, la visite des cuisines : 250m2, presque trois fois mon appartement…la grande classe ! Toute la brigade a une vue dégagée sur le plateau, c’est peut-être ça le secret ! 

Pour conclure, un restaurant trois étoiles qui mérite le voyage et des moments en famille dont il faut profiter sans modération ! 

Si vous voulez connaître davantage le chef et réaliser ses recettes (simplifiées pour que l’on puisse les reproduire à la maison), je vous conseille ce superbe livre que mon chéri m’a offert sur place et que vous pourrez trouver ici ou .