Ces cookies sont vraiment délicieux et ne contiennent que des ingrédients bons pour la santé. Évidemment, ils ne s’agit pas de s’en taper une douzaine, là on est plus vraiment dans le « bon pour la santé » … plutôt dans le « bon pour le moral » … ! Au déjeuner ou au goûter comme le recommande Marie Chioca dans son livre « la cuisine de la minceur durable », ils sont parfaits ; on se permet deux cookies et un fruits, c’est la pause idéale. Et puis la purée de noisettes … oh la la, c’est magique ce goût de praliné ! Certains vont me demander si on peut la substituer par de la purée d’amande, je pense que oui mais alors pour le coup, les cookies perdront nettement en saveur. J’ai trouvé la mienne en biocop … ça coûte un bras ! Ça tombe bien, on la savoure et on n’en abuse pas !

Pour 15 cookies : 

75g de son d’avoine

75g de farine intégrale (épeautre T130 conseillée)

75g de purée de noisette (pas un fond de pot ; prenez soin de bien la mélanger puis ensuite, prélevez la quantité)

75g de chocolat noir 

50g de sucre de coco

1 gros œuf

50g de noisettes ou autres fruits secs, pécan pour moi

Une bonne pincée de fleur de sel

Préchauffez le four à 170°C.

Dans un saladier, mélangez le son d’avoine, la farine, le sucre de coco et le sel. Ajoutez ensuite la purée de noisettes et travaillez le mélange du bout des doigts, jusqu’à obtenir un sable grossier. Ajoutez l’œuf à la préparation et mélangez pour amalgamer le tout, la pâte est un peu collante c’est normal. 

Concassez grossièrement les noix de pécan et coupez le chocolat en pépites.

Façonnez 15 boules entre vos paumes de mains, puis écrasez-les sur une plaque de four chemisée de papier cuisson (les cookies ne bougent pas à la cuisson, ils faut donc bien les façonner suivant le rendu que l’on veut avoir. Plus dodus ou plus plats). Enfournez pour 15 minutes puis laissez refroidir sur une grille. Conservez-les dans une boite en fer.